samedi 11 juin 2016

Être vegan









4 commentaires:

  1. Juste une rectification : nous ne sommes pas herbivores, de même que nous ne sommes pas carnivores. Mais nous sommes omnivores. Nous ne pouvons être herbivores car nous avons besoin d'une vitamine qui nous est essentielle et qu'on ne retrouve uniquement dans les produits animaux et d'origine animale, il s'agit de la vitamine B12. Elle n'est pas présente dans le règne végétal, c'est pourquoi à partir du moment où on réduit ou on bannit la consommation de PA et POA, une complémentation en vitamine B12 est INDISPENSABLE. Nous ne pouvons pas nous en passer. C'est cet élément qui fait que nous ne sommes pas herbivores, sinon on pourrait manger uniquement des végétaux sans qu'à long terme on ne souffre de quelque chose. Ce n'est pas le cas. Attention à ne pas croire tout ce qu'internet nous propose en matière de nature humaine, de même que les propos de certains grands orateurs comme Gary Yourosfki et j'en passe... :)

    En tout cas bravo pour cet article dans ton blog Sonia. Le véganisme est une des meilleures choses qui nous arrive dans notre vie lorsqu'on n'en prend conscience et qu'on le vit pleinement.

    Bisous à toi ! <3

    Morgane

    RépondreSupprimer
  2. Merci Morgane ! J'avais oublier ça !

    RépondreSupprimer
  3. je suis bien d'accord avec ton raisonnement mais est ce qu'une consommation raisonnée , (produit locaux , venant de petites exploitations de préférence en bio ) ne peut pas être considérée comme une alternative un arrêt pur et simple de la consommation de produit d'origine animale. je sais qu'il y a eu pas mal de scandales autour d'abattoirs dit "bio" récemment ( les images qu'on nous montre sont insoutenables je suis bien d'accord) mais je ne suis pas sur qu'il faille concentrer tous les projecteur dessus.. moi ce qui me gène parfois dans les discours des personnes vegan notamment c'est une certaine agressivité envers les personnes ( je parle de ce dont je suis temoin) qui continuent à consommer de la viande ou du fromage . le bien être animal peut être assuré au cours de la production de produit destinés a l'alimentation ou du moins j'y crois , je suis peut être naïve mais je ne suis pas sur qu'un arrêt pur et simple de toute consommation de produits d'origine animale soit la solution pure et simple .

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que certaine personne veganes sont très directes et souvent assez dures. Ces personnes vont estimer être mieux que ceux qui mangent des produits animaliers et tout ça, ce qui n'est pas mon cas, mais c'est sur que c'est assez dur de voir les gens manger de la viande sans qu'ils ne sachent d'où elle vient et comment les animaux ont été exploités/abattus. Après il y en a qui ont des discours assez dur aussi envers nous comme par exemple ce qui pensent que nous sommes hypocrite ou que nous appartenons à une secte alors que ce qu'on fait c'est juste pour soutenir une bonne cause.
    Après pour une consommation raisonnée.. honnêtement, est-ce que ça ferai la différence du point de vue de la souffrance animale ? On nous a souvent menti en disant que les poules par exemple étaient élevées en plein air alors que c'était faux, que les vaches étaient abattues de manière "humaine" (belle blague !). Et c'est sur que c'est toujours dur de se passer d'un aliment qu'on a toujours aimé/mangé à moins d'être déterminé ou d'avoir regardé des documentaires et de s'être renseigner. Je pense que réduire sa consommation de viande ou fromage c'est toujours un bon début, mais pour mon point de vue, il faudrait que les animaux ne soient plus une ressource pour nous, parce que tant qu'on les utilisera il y aura toujours une forme de maltraitance envers eux.

    RépondreSupprimer